Le modèle « orienté vendeur »
.21 Fév

Le modèle « orienté vendeur »

Les propriétaires des sites Web veulent augmenter leur nombre de visites et leur taux de conversion. Ils ont naturellement recherché des fonctionnalités « orientées vendeur » : publicités, promotions, recommandations, cross selling et up selling.Ce modèle présente en priorité les produits qui intéressent le vendeur parce qu’il met en avant ses promotions, ses publicités, et les produits à forte marge. Les utilisateurs sont naturellement attirés par la bonne affaire, et il n’est pas indispensable pour le vendeur de comprendre précisément les besoins de chaque utilisateur.  Le retour sur investissement parait statistiquement assuré.

Et pourtant, la fondation Ecommerce a publié un taux de conversion moyen des sites d’e-commerce Européens en 2016 de seulement 1,7% alors qu’Amazon affiche un taux de conversion de 10%. Il faut admettre qu’ils ont la plus grande offre, la plus grande quantité de données utilisateurs, et les algorithmes propriétaires les plus avancés.

La quantité d’offre sur Internet augmente de plus de 12% par an, et le nombre de publicités plus ou moins bien ciblées explose. Elles créent chez beaucoup d’utilisateurs un sentiment d’agacement, de confusion, voire une résistance à effectuer des achats en ligne pour se protéger de toute intrusion dans leur vie privée.

Et puisque l‘offre est pléthorique, les utilisateurs sont devenus de plus en plus impatients. Savez-vous que 75% des utilisateurs quittent un site après 2 minutes s’ils ne trouvent pas ce qu’ils cherchent ? Si le taux de conversion moyen est si bas, c’est que beaucoup d’utilisateurs n’arrivent pas à faire un choix réellement pertinent. Il manque des éléments essentiels au modèle «orienté vendeur ». D’où l’émergence d’un nouveau modèle…

Maurice Duault

Maurice Duault est ingénieur en informatique, diplômé de Supélec. Il a fondé MyDreamMatch en 2015, une startup qui utilise l’Intelligence Artificielle pour personnaliser des contenus individuels et à tout moment. Il a travaillé pendant 15 ans au Centre d’Etudes et Recherches d’IBM comme développeur, designer architecte et manager software, et 17 ans chez Cisco comme ingénieur consultant. Il a déposé 18 brevets pendant sa carrière et écrit de nombreuses publications IEEE, IUT, et ETSI.

Write a post