Les filtres binaires
.20 Mar

Les filtres binaires

La grande majorité des sites web implémente une fonctionnalité de tri appelée le « module à facettes ». Présenté dans un bloc, généralement à gauche des résultats, il est composé d’une liste de critères simples : prix, marque, dimension, couleur, options… L’utilisateur choisit des valeurs ou des intervalles de valeurs, coche les options qu’il préfère et le site n’affiche que les résultats qui correspondent à la totalité des filtres sélectionnés.

Cette méthode de filtres dits binaires, a l’avantage d’être simple à comprendre par l’utilisateur, et assez simple d’implémentation. Elle présente néanmoins les limitations suivantes :

  • Plus le nombre de filtres augmente, plus le nombre de résultats diminue car seuls les résultats qui correspondent à TOUS les critères sont affichés. L’utilisateur ne peut donc choisir qu’un nombre limité de critères puisqu’il n’y a pas de compromis Et pourtant l’utilisateur s’attend souvent à faire des compromis lorsqu’il prend une décision.
  • Les filtres binaires se basent sur des critères logiques. Ils ne sont pas adaptés à la compréhension de critères subjectifs ou affectifs, liés au bien-être, au style, à l’expérience, à l’emplacement ou à certaines caractéristiques psychologiques.
  • Les filtres ne classent pas les résultats. L’utilisateur doit faire lui-même la sélection des produits les plus pertinents. Le site peut proposer un tri sur un critère particulier comme le prix, la note, le nombre d’avis ou la popularité. En revanche, il est incapable de faire un tri de pertinence globale.
  • Cette méthode permet d’enregistrer peu d’information sur les besoins particuliers de chaque utilisateur. Lorsque l’utilisateur ne sélectionne aucun filtre, et n’achète aucun produit, le site n’enregistre aucune information.

MyDreamMatch résout toutes ces limitations…

Maurice Duault

Maurice Duault est ingénieur en informatique, diplômé de Supélec. Il a fondé MyDreamMatch en 2015, une startup qui utilise l’Intelligence Artificielle pour personnaliser des contenus individuels et à tout moment. Il a travaillé pendant 15 ans au Centre d’Etudes et Recherches d’IBM comme développeur, designer architecte et manager software, et 17 ans chez Cisco comme ingénieur consultant. Il a déposé 18 brevets pendant sa carrière et écrit de nombreuses publications IEEE, IUT, et ETSI.

Write a post