Facteurs de décision pour un achat immobilier
.09 Fév

Facteurs de décision pour un achat immobilier

Une décision d’achat ou de location d’un logement est conditionnée par de nombreux facteurs psychosociologiques.

Pour Bachelard1, la maison n’est pas un corps de logis mais un corps de songes : les idées associées à la maison sont souvent empreintes de nostalgie et de sentiments, liées pour partie à l’image de soi. Le logement et son environnement doivent créer une sensation de bien-être. Acheter un logement, c’est à la fois se projeter dans son logement et affirmer son identité. Ici, l’émotionnel est aussi important que le fonctionnel.

Nous avons réalisé une étude de marché pour comprendre quels étaient les critères les plus déterminants pour une décision d’achat. Et la plupart des nouveaux propriétaires ont donné en priorité des critères subjectifs liés à l’emplacement (la proximité du centre-ville, des transports, de la nature…), ou liés au bien-être (le calme, une vue agréable, la sécurité…). Nous avons donc défini cinq grandes catégories de critères de décision (5 big ones) : Finance, Agencement, Style, Emplacement et Bien-être.

Nous savons intuitivement depuis toujours que l’emplacement et le bien-être sont déterminants dans une décision d’achat ou de transaction. Pour le choix d’un magasin, un agent immobilier affirmait en plaisantant que les trois critères les plus importants, sont, premièrement l’emplacement, deuxièmement l’emplacement, et troisièmement l’emplacement ! Ces catégories n’apparaissent pas dans les moteurs de recherche traditionnels parce que la logique objective et binaire qu’ils utilisent ne permet pas d’appréhender la subjectivité.

Le vendeur voudrait connaître l’intérêt du marché pour son logement, et un prix précis, mais les technologies actuelles ont beaucoup de difficulté à les évaluer. Résultat, de nombreux vendeurs ajustent leurs prix pendant des mois. Des estimations plus précises permettraient d’accroître la confiance des acheteurs et de vendre beaucoup plus rapidement.

Lorsque l’offre ne correspond pas à la demande, l’acheteur souhaiterait avoir des recommandations pour des destinations ou des logements alternatifs. Le vendeur souhaiterait avoir des recommandations pour réaliser les changements les plus appropriés avec du « home staging ».

1. Les facteurs psycho-sociologiques

Write a post